© 2013.Par amour pour moi. Droits réservés

Je m'ouvre à toi ...

 

 

 

​​Déjà à 7 ans, j’avais acheté l’idée que plaire voulait dire aimer. Ce que

j’ignorais à cet âge-là,c’est que je choisirais dans les années futures de plaire

à l’extérieur au point d’en développer un problème alimentaire. La boulimie,

l'anorexie ont été des symptômes de mon mal être parmi plusieurs autres!

 

Déçue et blessée par mes constatations en étant moi-même, j’ai choisi

de m’abandonner au dépend du regard approbateur recueilli en étant

caméléon. Je me suis mise à courir après la perfection pour obtenir de

l’affection,pour me sentir reconnue,appréciée, utile et en contrôle.

 

Pour plaire, j’ai choisi d’être responsable du bonheur des autres.

Pour plaire, j’ai choisi de développer le perfectionnisme et ainsi m’assurer

d’être à la hauteur.

Pour plaire, j’ai choisi de ne plus sentir mes émotions pour être plus efficace

forte et en contrôle.

Pour plaire, j’ai choisi de me reconstruire un corps parfait,de projeter une

image idéale afin que mon vide intérieur soit ignoré.

Pour plaire, j’ai dit ce qu’on voulait entendre de moi et j’ai fait ce qu’on

s’attendait de moi.

 

J’ai rejeté mon individualité, le seul endroit où se retrouvait ma perfection

tant recherchée. Dans ma souffrance, je regardais tout simplement au

mauvais endroit pour trouver le bonheur, pour trouver l’amour. J’avais oublié que cette source se trouvait à l’intérieur de moi.  

 

Aujourd’hui, j’ai repris une maîtrise de ma santé, de mon bien être, de ma vie! J’ai réussi à me libérer de mes nombreux symptômes,dont mon trouble alimentaire.Cette réussite ,je l'ai obtenu en m’acceptant et ce, avec mon cœur,avec l’auto compassion et non avec l'accord de ma tête.

 En effet,j 'ai accepté cette partie de moi, qui pour m'aider à survivre à la peur d'être rejetée et abandonnée,avait trouvé comme moyen,la boulimie.Je suis une femme qui veut s’aimer à travers ses faiblesses,ses peurs, et qui veut être libre en choisissant de créer sa vie selon ses besoins véritables.J'ai enfin décidé qu'être Mélanie est suffisant!

 

Je ne suis plus une boulimique,ou une anxieuse ou une dépendante affective. Je suis Mélanie. C’est tellement différent.! J’ai enfin compris que le faire et l'avoir n’a rien à voir avec l'être. Je me relève de cette grande épreuve avec fierté et compassion pour moi-même. Cette épreuve, je sais qu'elle m'a été utile et j'ose écrire nécessaire, pour apprendre à m’aimer et pour goûter au bonheur actuel d’enfin me retrouver.

 

Je sais aussi que c’est grâce à cette expérience que j'arrive à aider les gens à se libérer de leurs symptômes et retrouver leur mieux-être. J'ai ce privilège d'observer de nombreuses personnes se réaliser et se reconstruire suite à leur décision de se choisir.  

 

                                                          Par amour pour toi je t’invite à faire de même dans ta vie! Choisis-toi !   

                                                                                                                                                                     Mélanie