chungkuk-bae-_0mtPW3Epwo-unsplash_edit.jpg

Je m'ouvre à toi

Line separator

Déjà à 7 ans, j’avais acheté l’idée que plaire voulait dire aimer. Ce que j’ignorais à 7 ans, c’est que je choisirais dans les années futures, de plaire à l’extérieur au point d’en développer un problème alimentaire.

Voilà, déçue et blessée par mes constatations en étant moi-même, j’ai choisi très jeune de m’abandonner. M’abandonner aux dépens de ces regards approbateurs recueillis en étant un caméléon. Je me suis mise à courir après la perfection pour obtenir de l’affection. Pour me sentir reconnue, utile et en contrôle.

Pour plaire, j’ai choisi d’être responsable du bonheur des autres.
Pour plaire, j’ai choisi de développer le perfectionnisme et ainsi, m’assurer d’être à la hauteur.
Pour plaire, j’ai choisi de ne plus sentir, afin d’être plus efficace et forte.
Pour plaire, j’ai choisi de me reconstruire un corps parfait et projeter l’image idéale, afin de bien camoufler mon immense vide intérieur.
Pour plaire, j’ai dit ce qu’on voulait entendre de moi et j’ai fait ce qu’on s’attendait de moi.

 

J’ai rejeté mon individualité, le seul endroit où se retrouvait la perfection tant recherchée. Dans ma souffrance, je regardais tout simplement au mauvais endroit pour trouver le bonheur, pour trouver l’amour. J’avais donné le mandat aux autres de m’accorder le droit de m’aimer.

 

Aujourd’hui, j’ai repris la maîtrise de ma santé, de mon état d’être... De ma vie!
J’ai réussi à me relever de l’expérience des troubles alimentaires en m’acceptant. En m’acceptant dans cette partie de moi, qui avait trouvé ce moyen pour survivre à la peur d’être rejetée et abandonnée. Je suis une femme qui veut s’aimer à travers ses faiblesses et ses peurs et qui veut aimer les autres de cette même façon. Je veux être libre en choisissant de créer ma vie selon mes besoins véritables. Je ne suis plus une boulimique. Je suis Mélanie. C’est différent! J’ai compris que ce que je fais et ce que j’ai, ne représente pas nécessairement ce que je suis.

 

Je me rétablis jour après jour avec compassion pour moi-même et fierté. L’expérience des troubles alimentaires m’a servie à apprendre à aimer véritablement. Grâce à cette épreuve, aujourd’hui, je parviens à retrouver mon équilibre, mon autonomie et un mieux-être. De plus, j’ai le privilège d’aider les gens à faire de même.

 

Par amour pour moi, une certaine journée, j’ai pris une grande décision. J’ai choisis de me choisir. Par amour pour toi... Je t’invite à faire de même!

 

Pourquoi ne pas prendre un premier rendez-vous?

Toi avec toi pour commencer!

- Mélanie